vendredi 25 mars 2016

Jacques BABLON

 Rouge écarlate   de Jacques Bablon
Edité par Jigal

Elle mange une fraise. Un délice ! N’aurait pas dû. Un piège tendu par une ordure. Salma, trentenaire canon et forte tête, s’en tire avec quelques côtes et le nez cassés. Un avertissement. Courir comme une dératée lui suffira-t-il à échapper au pire ? Joseph, son père, est assailli par une envie de flinguer le mec d’à côté et d’étrangler Rosy qui ne le fait plus bander. Pourrait être amené à changer de cible. Marcus, le fameux voisin, faux expert-comptable et vrai salaud, fait dans l’import-export de produits prohibés, un milieu difficile où l’on ne peut espérer vivre vieux. À ses côtés, la fameuse Rosy, maman dévouée, pas aimée comme elle devrait. Leur petit garçon s’appelle Angelo, mais personne n’a dit qu’avoir quelque chose d’un ange protégeait des balles. À chacun sa petite maison… Un matin, ça canarde à la chevrotine dans l’une, l’autre est ravagée par les flammes. Pour les rescapés, le début de la cavale…

Biographie : Il nait à Paris en 1946. Il passe son enfance dans le 93 à taper dans un ballon sur un terrain vague triangulaire… Ado, il décide de devenir guitariste et de chanter du Dylan pour pouvoir draguer les filles… Plus tard l’exaltation artistique lui tombe dessus par hasard grâce à la peinture. Après avoir dessiné un peu de tout, il devient professeur à l’École supérieur des arts appliqués. Parallèlement à sa carrière officielle d’enseignant heureux, il publie des BD chez Casterman et devient scénariste dialoguiste de courts et longs métrages. Il a toujours eu besoin de voir loin pour survivre, c’est pourquoi il habite en haut d’une tour.

SPSP : Jacque Bablon est passé maître dans le roman noir. Rouge écarlate se lit sans modération . La nature humaine trouve toujours une rédemption et cela nous réconforte . D'un drame nous devons rechercher une sortie bienveillante.Et comme dans "Trait bleu" la vie trouve toujours son chemin dans ce dernier roman.

jeudi 18 février 2016

Concours d'écriture de nouvelles policières




Le concours de Nouvelles Policières a commencé. Une question nous a été posée . Oui le concours peux être international mais doit être écrit en français. Dans une précédente édition nous avons eu une nouvelle venant du Japon....

Avec l'aimable autorisation d'Olivier Norek, lauréat de notre Prix 2015, voici quelques lignes  de son roman "Territoires". A vous d'imaginer la suite.

"Toutes les fins de mois, monsieur Jacques se rendait au commissariat de Malceny où une charmante policière le prenait par le bras pour l'accompagner et s'assurer qu'il puisse retirer sa pension de retraite au distributeur automatique bancaire sans faire de mauvaises rencontres. Sur le chemin, ils échangeaient sur le temps, sur la vie, ou ce qu'il en restait. Elle lui parlait alors de son fils qui ratait sa quatrième et de son type qui n'aimait pas qu'elle soit flic. Aurait-elle été si agréable si elle avait connu le secret du vieil homme. Si elle avait su ce qu'il cachait dans l'armoire de sa chambre ? Pas le revolver avec la boîte de cartouches. Mais le reste."

A vos plumes ....

Et voici le règlement

Règlement du concours 2016 d'écriture de nouvelles policières

Art. 1 : Objet du concours
L’Association Sang pour Sang POLAR et les médiathèques de Brangues, Les Avenières-Veyrins Thuellin,  Corbelin,  Vezeronce-Curtin et Saint Chef organisent un concours d'écriture de nouvelles policières.

Art. 2 : Condition de participation
Le concours est ouvert à toutes personnes de plus de 18 ans
Taille du manuscrit : La nouvelle devra comporter de 10000à 14000 caractères avec espace . Police : Time new roman, Taille : 12 , Interligne : 1,5 , Marges : 2,5. Les pages  devront être numérotées. N'oubliez pas de reporter le titre à chaque pied de page. Ces deux précisions ne seront pas décomptées dans le nombre de caractères requis.
Une attention particulière sera apportée à l’orthographe.

Chaque candidat ne pourra envoyer qu’une seule nouvelle inédite. Afin de garantir l’anonymat, la nouvelle comportera obligatoirement un titre ainsi qu’un pseudonyme choisi par l’auteur et clairement indiqué sous le titre.
Les nouvelles seront à envoyer par mail avec deux pièces jointes:
- la nouvelle sous format Word
- les coordonnées exactes de l'auteur qui seront classés dans un dossier ouvert après les délibérations des jurys.

Par déontologie, les candidats s’engagent à ne pas voter pour leur propre nouvelle

Date limite et adresse des envois:
Les envois seront adressés à "sangpoursang.polar@gmail.com" avant le 31 Aout 2016 (la date du mail  faisant foi) .

Art. 3 : Constitution des jurys
Le concours comprend deux jurys. Les organisateurs décernent le «des Bibliothécaires». Les adhérents des bibliothèques organisatrices décernent le «du Public».

Art 4 : Remise des Prix
Les lauréats récompensés, seront informés par nos soins.
La date et le lieu n'étant pas encore défini, ils seront indiqués sur le blog de Sang pour Sang POLAR dès que la décision sera prise.

Art. 5 : Décision du jury
Les jurys sont souverain dans leur choix et pourront prendre toutes les mesures nécessaires qui pourraient s’imposer. Leurs décisions seront sans appel.

Art. 6 : Publication
Les participants au concours acceptent la publication de leur texte, sur Internet en particulier.

Art. 7: Engagement du candidat
La participation au concours implique l’acceptation du présent règlement.


mardi 16 février 2016

COUCOU ET le concours SANG POUR SANG POLAR 2016



Voila des semaine sans nouvelles sur le blog, j'ai eu droit à une enquête sérieuse et une garde à vue par le milieu......médical!.
Mais devant le manque de preuves irréfutables, ils ont été obligés de me libérer.....

Me voici dehors et vive le polar




Sont finalistes:

Sophie HÉNNAF  pour "Poulets Grillés"
Jacques BABLON  pour "Trait Bleu"
Ian MANOOK pour " Les Temps Sauvages"
Sandrine COLLETTE pour "Six Fourmis Blanches"
Pierre POUCHAIRET pour " La Filière Afghane"
Colin NIEL  pour " Obia"


Le jury a commencé ses lectures.J'espère qu'il aura autant de plaisir que nous à lire tous ces romans......... Bonne chance à tous



mardi 15 décembre 2015

Salon Sang pour Sang POLAR 2016



Le Salon Sang pour Sang POLAR se déroulera le weekend du :

27 Novembre 2016 aux Avenieres 38630

Comme en 2015 !  Le programme est en cours de finalisation.



lundi 30 novembre 2015

Le Prix Sang pour Sang POLAR 2016


Les auteurs et romans présélectionnés pour le Prix Sang pour Sang POLAR 2016 sont :



POULET GRILLE de Sophie Hénaff
SIX FOURMIS BLANCHES de Sandrine Colette
TRAIN BLEU de Jacques Bablon
PRENDRE LILY de Marie Neuser
LES TENEBRES ET RIEN DE PLUS de Julia Tommas
LE BAL DES ARDENTES de Ghislain Gilberti
OBIA de COLIN NIEL
LES TEMPS SAUVAGES de Ian Manook
LA FILIERE AFGHANE de Pierre Pouchairet

Les cinq finaliste seront choisis les 16 Décembre 2015...........

lundi 16 novembre 2015

Julia Tommas


Les ténèbres et rien de plus  de Julia Tommas
Edité par Anne Carrière

Qu’est devenu le corps de Peter Mulchan, le tueur en série qui a terrorisé New York ? C’est la question que se posent l’inspecteur Kenji Yoshiro, de la brigade criminelle, et le docteur Lisa Cavalcante, chercheuse en neurosciences à l’université de Columbia.
Le premier se souvient encore du jour où il était parvenu à l’arrêter. Mais, inculpé pour le meurtre de trois jeunes femmes et deux tentatives d’assassinat, Mulchan s’était suicidé dans sa cellule avant même de connaître la date de son procès. Quant à Lisa, son doctorat en neuropsychiatrie ne lui est d’aucun secours pour faire face au traumatisme qu’elle a subi un an auparavant : Peter Mulchan était un de ses patients, et c’était avec elle qu’il avait décidé de mettre un terme à ses activités de serial killer ; et pourtant, il avait tenté de la tuer. Depuis ce jour, Lisa est hantée par ce souvenir ; un éclat de voix dans la foule, le contact d’une main dans le métro, un visage entraperçu au détour d’une rue, autant de symptômes du stress post-traumatique dont elle souffre et pour lequel elle refuse de se soigner.

Alors qu’elle se réfugie dans ses travaux de recherche, déterminée à prouver que la quatrième victime du tueur en série, encore plongée dans un état végétatif, pourrait sortir du coma, l’impensable se produit.  Le corps d’une jeune femme est retrouvé dans un cimetière de la ville. Les marques sur son cadavre ne laissent aucun doute : elle a été enlevée et torturée selon le modus operandi de Peter Mulchan. Troublé par la ressemblance physique de cette nouvelle victime avec Lisa, Yoshiro pense avoir affaire à un imitateur. Mais la neuropsychiatre a un tout autre avis : et si Peter Mulchan n’était pas mort ?

Biographie : Née en 1972 à Bruxelles, Julia Tommas vit actuellement en région parisienne. Elle est l’auteur de Brain damage (Timée, 2008), finaliste du prix du premier roman policier de la ville de Lens, et de Enfers.com (Timée, 2010). Les Ténèbres et rien de plus est son troisième roman.

SPSP : Nous naviguons en terrain clair obscur. Un monde parrallèle existe...ou pas. Le Diable existe... ou pas ! A vous de lire et le dire...



mardi 10 novembre 2015

Ghislain Giberti

 Le bal des ardentes  de Ghislain Gilberti
Edité par Anne Carrière

En plein cœur de Marseille, un attentat extrêmement violent souffle un bâtiment entier, faisant nombre de victimes. Le commissaire Ange-Marie Barthélemy, de la SDAT (Sous-direction antiterroriste), est immédiatement dépêché sur place pour prendre en main cette affaire au retentissement énorme, à la hauteur du massacre.
Les premiers résultats de l’enquête lui font comprendre que cet acte non revendiqué est lié au trafic de drogue. Dès lors, accompagné par son groupe aux allures de meute, Barthélemy étudie le biotope local et s’immerge dans le milieu impitoyable du crime organisé au sein de la cité phocéenne.

Grâce à l’assistance d’un agent d’Interpol et d’un groupe spécialisé dans les analyses de scènes de crime post-explosion, l’équipe constate que le poseur de bombes a déjà sévi sur tous les continents. Son profil est plus proche de celui d’un tueur en série que d’un terroriste. Mode opératoire scrupuleux, signature, monomanie… L’homme se révèle un dangereux psychopathe et donne des prénoms féminins à ses engins de mort en les gravant dans l’acier.

Une course-poursuite contre ce véritable fantôme va être mise en place avec l’aide de la police locale. La commissaire Cécile Sanchez va elle aussi apporter son concours à l’enquête de Barthélemy.

Biographie: Né en 1977 à Belfort, Ghislain Gilberti est l’auteur de Dynamique du chaos, un roman noir publié en ligne qui rencontre un vif succès depuis des années. Le Baptême des ténèbres remet en scène le personnage de Cécile Sanchez, héroïne du Festin du Serpent (Éditions Anne Carrière, 2013), lauréat du Grand Prix France Bleu des lecteurs, du Prix découverte Polars Pourpres et finaliste du Prix du meilleur polar francophone. Le bal des ardentes est son troisième roman.

SPSP : Un crescendo dans cette intrigue qui nous emporte vers un final dantesque. Waou!

mercredi 7 octobre 2015

Colin NIEL



OBIA  de Colin Niel
Edité par Le Rouergue

Clifton Vakansie court dans les rues de Saint-Laurent, sa ville natale, sur les rives du Maroni, en Guyane. Il court dans un paysage de tôles et de parpaings, en direction de Cayenne et de son aéroport, dont le séparent des fleuves qu’il faudra franchir à la nage, des barrages de gendarmerie, des pistes tracées à travers la forêt. Il court pour l’avenir de sa petite Djayzie, sa fille qui vient de naître, lui qui est à peine un homme. Il court à travers sa peur et des jeunes de son âge tombent autour de lui. Mais plus tu es déchiré, plus les chiens te déchirent, c’est ce qu’on dit. Et Clifton a beau être sous la protection de l’obia, rendu invincible par la magie des Noirs-Marrons, à sa poursuite il y a le major Marcy, un Créole, un originaire comme on dit, colosse né ici qui sait tout des trafics et des hors-la-loi, homme emporté qui n’a pas volé sa réputation de tête brûlée. Et il y a aussi le capitaine Anato, un Ndjuka comme Clifton, un type étrange, aux yeux jaunes, dont personne pas même lui ne sait d’où il vient vraiment. Clifton l’ignore encore, mais dans sa fuite vers l’est il ne va pas tarder à croiser des fantômes. Ceux de la guerre du Suriname. Des fantômes qui tuent encore. Qui ne cessent pas de tuer.

Biographie Ingénieur en environnement, spécialisé dans la préservation de la biodiversité, Colin Niel a travaillé en Guyane durant plusieurs années. Il a publié Les Hamacs de carton (2012, prix Ancres noires 2014) et Ce qui reste en forêt (2013, prix des lecteurs de l’Armitière 2014, prix Sang pour Sang Polar 2014).
Dans ce troisième roman, réapparaissent les personnages des deux précédents, en particulier le capitaine Anato, un Ndjuka énigmatique dont personne pas même lui ne sait d’où il vient vraiment, et Pierre Vacaresse, l’ancien gendarme révoqué pour ses fautes.

SPSP : Lauréat 2014 de notre Prix,  à lire  ce roman qui nous entraîne vers une destination qui territoire outremer de France n'est pas le paradis exotique que certain veulent voir en se voilant la face.