jeudi 21 août 2014



Reflex   par Maud Mayeras
Editée par Anne Carrière

" À chaque fois, le même phrasé trivial au bout du fil, les mêmes gorges calcinées, gavées de fumée jusqu'aux lèvres. Et, chaque fois, cette même question : Tu es disponible, Iris ? Je suis toujours disponible. " Iris, photographe de l'Identité Judiciaire, shoote comme d'autres boivent, pour adoucir la douleur. Pour oublier la mort de son fils, Swan, sauvagement assassiné onze ans auparavant. Henry Witkin, fruit d'une lignée chaotique de filles-mères, tue pour le besoin de se vautrer dans la chaleur des chairs. Il écorche ses victimes avec soin et collectionne leurs odeurs comme des trophées. Lorsque la canicule assèche la ville, lorsqu'elle détrempe les corps et échauffe les esprits, alors, les monstres se révèlent. Ce n'est que lorsqu'il est pris au piège que le Mal dévoile ses canines. Une histoire de cœurs étranglés, de mères aux crocs luisants, de prédateurs affamés.

Biographie: Maud Mayeras a 31 ans. Reflex est son second roman.Son premier roman, Hématome, paru aux éditions Calmann Lévy en 2006, a reçu le prix des Limbes Pourpres et été finaliste du prix Polar SNCF en 2006.
Elle vit aujourd'hui à Limoges avec son mari, son fils et un gros chat noir nommé BlackMamba.

SPSP: Suite à un appel téléphonique anonyme Iris plonge dans une enquête qui entre passé et présent l’empêche d'oublier...Une atmosphère lourde, Âmes sensibles s'abstenir quoique...A lire malgré tout.
Ce roman de Maud Mayeras est deuxième de notre concours "Sang pour Sang POLAR 2014"



mercredi 20 août 2014

Guillaume AUDRU

L'ile des hommes déchus  par Guillaume Audru
Edité par Les Editions du Caiman


Eddie Grist, ancien policier à Inverness. est de retour sur Stroma, son île natale, au nord de l'Ecosse. Il y retrouve ses parents, avec qui il a noué des relations difficiles, ainsi que ses rares amis. Mais à peine a-t-il pris ses marques qu'un squelette est découvert sur le chantier d'une résidence secondaire. Malgré son père, notable influent de l'île, Eddie ne pourra s'empêcher de se mêler à l'enquête, enquête officiellement confiée à Moira Holm, amour de jeunesse d'Eddie, qui a, elle aussi, quelques comptes à régler avec la communauté silencieuse de Stroma.

Biographie: Guillaume Audru est né en 1979 à Poitiers. Il est tombé dans la marmite du polar dès sa prime jeunesse. Et ses études dans le domaine de la logistique, où il a ingurgité Ellroy plutôt que les lectures obligatoires de Maupassant, n'y ont rien changé. Le polar est devenu pour lui une telle religion qu'il crée le blog désormais incontournable : "Territoires Polars". Et, de fil en aiguille, après plusieurs essais infructueux, il s'est attelé avec un égal plaisir à l'écriture de son premier polar. Aujourd'hui, il travaille pour un grand groupe privé et est aussi le président de l'association poitevine "L'Instant Polar".

SPSP: En donnant la paroles à chacun de ses personnages, il en dramatise l’atmosphère . Les retrouvailles et les souvenirs reviennent à la surface. Les relations entre le père et le fils en sont exacerbées. Ne chercher pas vous ne connaîtrez la fin de l'intrigue que dans les dernières lignes.Un auteur à découvrir . 
Finaliste de notre concours 2014, il en est le troisième.
Une pensée émue pour son éditeur Jean -Louis Nogaro. Il avait été en 2006, lauréat des prix des Bibliothécaires et du Public de  SPSP de notre  concours de nouvelles.
En 2010, il crée sa propre maison d'édition à Saint Etienne

Ian MANOOK

 Yeruldelgger  par Ian Manook
Edité par Albin Michel

Le corps enfoui d’une enfant, découvert dans la steppe par des nomades mongols, réveille chez le commissaire Yeruldelgger le cauchemar de l’assassinat jamais élucidé de sa propre fille. Peu à peu, ce qui pourrait lier ces deux crimes avec d’autres plus atroces encore, va le forcer à affronter la terrible vérité. Il n’y a pas que les tombes qui soient sauvages en Mongolie. Pour certains hommes, le trafic des précieuses « terres rares » vaut largement le prix de plusieurs vies. Innocentes ou pas.



 Biographie: Ian Manook, de son vrai nom, Patrick Manoukian est né en 1949 à Meudon.
Âgé de seize ans, il part trois mois dans le Bronx à New York.
Deux ans après, il entreprend un périple de 40.000 km en stop, à travers les Etats-Unis et le Canada. 
Il poursuit des études de Droit Européen, de Sciences politiques à la Sorbonne et de journalisme à l'Institut Français de presse.
De retour en France au milieu des années 1970, il devient journaliste indépendant et collabore à divers magazines. 
En 1987, il crée deux sociétés : Manook, agence d’édition spécialisée dans la communication autour du voyage, et les Éditions de Tournon qui prolongent son activité d’éditeur pour la jeunesse 

SPSP: Un premier roman époustouflant. Un auteur à suivre sans réserve. Et la visite des grand espaces de la Mongolie donne un souffle d’aventures sans égal.


jeudi 15 mai 2014

Nicolas ZEIMET

 "Seul les vautours" de Nicolas Zeimet  
Edité par Le Toucan

Un petit village de l’Utah en 1985, avant internet, la téléphonie mobile et les techniques modernes d’investigation scientifique.

Un fillette de cinq ans disparaît soudainement. Le sheriff et ses deux adjoints, le médecin, le pompiste, les dames de la paroisse, tout le village se mobilise aussitôt.

Mais dans l’urgence et la tension, les inimitiés, les liaisons cachées et les vieilles rancunes transforment ce qui devait être une « union sacrée » en champ de bataille souterrain.


En suivant les destins croisés d’une dizaine de personnages, l’enquête progresse pourtant et les événements ne tardent pas à faire ressurgir un passé que tous auraient bien voulu oublier.

Biographie: Âgé de trente-quatre ans, Nicolas Zeimet vit à Paris et travaille actuellement dans une grande banque française. Il se consacre à l’écriture depuis l’âge de dix ans. Son premier roman "Déconnexion immédiate" édité en 2011

SPSP: Viens de sortir en librairie. Deuxième roman de cet auteur. En cours de lecture avec un bon début......à suivre

mercredi 23 avril 2014

Jean Paul DIDIERLAURENT

 Le liseur du 6h27  de Jean Paul Didierlaurent
Edité par Le Diable Vauvert

Ce roman n'est pas un polar! Une fois n'est pas coutume!
Une date à retenir sortie le 13 Mai 2014!
" - Peu importait le fond pour Guylain. Seul l'acte de lire revêtait de l'importance à ses yeux...Et chaque fois, la magie opérait. Les mots en quittant ses lèvres emportaient avec eux un peu de cet écœurement qui l’étouffait à l'approche de l'usine. "
 Et quelle usine pour un amoureux des livres, de la lecture, que d'avoir pour travail les commandes de la machine qui les pilonnent !

Un petit bijou à lire. Premier roman d'un auteur qui a débuté par de concours de nouvelles dont plusieurs ont été primés.

De lui l'auteur dit:
"-Mes yeux se sont ouverts le 2 mars 1962 sur la ligne bleue des Vosges, à La Bresse, petit village touristique près de Gérardmer. Après des études à Nancy (D.U.T de publicité), je suis monté travailler quelques temps à Paris avant de retrouver mes chères montagnes.
Comme la majorité des gens, j’ai appris à écrire à l’école primaire mais ne me suis mis à la pratique qu’en 1997 après avoir découvert l’existence de concours de nouvelles. Histoire après histoire, c’est rapidement devenu une drogue. Depuis ce jour, je n’ai plus jamais refermé la ‘boîte à mots’ et prends toujours autant de plaisir à y farfouiller de la pointe du stylo pour fabriquer mes petits puzzles littéraires."


vendredi 21 mars 2014

Catherine Fradier

Après " Cristal défense", " La face cachée des miroirs", "Le stratagème de la lamproie", le dernier opus de la trilogie de Catherine est Waou! 
Plus de deux ans, nous avions même désespéré de  lire ce roman un jour. Mais le résultat est à la hauteur de nos espérances.
A lire et faire lire aux copains. 
Quel travail d'enquête! La documentation est très riche. Si la fiction rejoint la réalité, nous avons du souci à nous faire. Si nous avions encore quelque espoir en l'humanité...? Bravo Catherine!

mercredi 12 mars 2014

Catherine FRADIER

Le stratagème de la lamproie  de Catherinr Fradier
Edité par Le diable Vauvert

Après avoir triomphé des géants de l'agroalimentaire, Eléonore de Coursange reprend son poste de directrice de l'Agence de sécurité économique. Elle doit enquêter sur une série d'attentats qui viseraient le secteur des hydrocarbures. Dernier volume des aventures d'Eléonore de Coursange.


Biographie: Auteur de romans policiers, Catherine Fradier a exercé de nombreux métiers avant de se consacrer exclusivement à l'écriture : réceptionniste, barmaid, agent de sécurité à Paris dans la brigade de nuit du XIIIe arrondissement, vendeuse, secrétaire, surveillante de nuit dans un internat...
Elle a reçu le Grand prix de littérature policière 2006 pour La Colère des enfants déchus, le prix SNCF du polar 2007 pour Camino 999, ainsi que le prix Michel Lebrun le 16 octobre 2010 pour Cristal Défense.
Elle anime également des ateliers d'écriture dans des établissements scolaires, des maisons d'arrêt, des bibliothèques

SPSP :  Enfin!! Depuis2011, nous attendions la suite de la saga d' Eléonore de Coursange. Le roman est en cours de lecture depuis 4h .....J'y retourne!

vendredi 28 février 2014

La trace du silure de Sylvain Forge
Edité par Le Toucan 

Mutée à Nantes pour s’occuper de sa mère, malade d’Alzheimer, la capitaine de police Isabelle Mayet semble avoir fait une croix sur sa carrière. Sa vie sentimentale est un naufrage, son manque d’enfant une déchirure. Le cadavre ensanglanté d’un vieil ermite, trouvé dans un bunker allemand de la seconde guerre mondiale, lui offre un exutoire. Crime ou suicide ? L’affaire est plus complexe qu’il n’y parait. Plus dangereuse aussi. Sur les bords de Loire, de biens horribles choses remontent à la surface. De sinistres souvenirs qui dormaient dans la vase. Isabelle n’est plus la chasseresse. Elle est devenue la proie.

Biographie: Sylvain Forge travaille dans le domaine de la sécurité, il a publié en 2012 Le Vallon des Parques, un roman historique finaliste au prix Polar 2013 de Cognac.

SPSPDommage que l'on se perde parfois dans des explications un peu inutiles: les origines du tueur qui n'apportent pas grand choses à l'intrigue. C'est cependant un roman très agréable à dévorer. Sylvain Forge avait été aussi finalistes pour le "Prix Sang pour Sang POLAR 2013"