mardi 17 novembre 2009

Opale


Robin Mésange travaille dans un petit journal de la Côte d'Opale. Il y écrit des articles de proximité sans grand intérêt, mais qui suffisent à financer sa passion pour la photographie et sa propension à la flemmardise.

Tous bascule, littéralement, lorsqu'il saisit la chute d'un désespéré du haut du cap Blanc-Nez. Les images à sensation se transforment en véritable scoop. Faux suicide ? Vrai meurtre ?
Le rêveur professionnel qu'il est se mue, malgré lui, en enquêteur.
Il ne sait pas encore qu'il va devenir tour à tour témoin, suspect, complice… au péril de sa vie, et se trouver mêlé à une affaire bien plus sordide que les spectacles de bienfaisance et concours canins auxquels il était jusqu'alors habitué.

Une seule critique de Sang pour Sang POLAR: auteur à inviter pour le Salon 2010. Super.

Aucun commentaire: