mardi 30 mars 2010

David Levien

Ce matin-là, Jamie Gabriel s’est levé très tôt et il a enfourché sa bicyclette pour livrer les journaux dans la petite banlieue cossue d’Indianapolis. Il n’a que douze ans, mais c’est un excellent moyen pour lui de gagner un peu d’argent de poche. Mais ce matin d’octobre, Jamie n’est jamais revenu chez lui. On n’a retrouvé ni son vélo, ni trace d’agression, ni indice. La police a enquêté, en vain…


Quatorze mois plus tard, Paul et Carol Gabriel sont sur le point d’abandonner tout espoir de revoir leur fils vivant. Épuisés par une succession de fausses pistes, découragés par une police incapable ou indifférente, ils se tournent finalement vers un détective privé.


Frank Behr est un homme assez étrange, un ancien flic qui dans un premier temps refuse de les aider : il sait trop bien que les chances de retrouver le garçon sont infimes. Mais le désespoir de Paul l’émeut et réveille chez le vieux flic des démons qu’il croyait endormis pour toujours. Réunis par une quête secrète commune, le père au bout du rouleau et le flic cynique vont former une drôle d’équipe et chercher à savoir ce qui est arrivé à Jamie ce matin d’octobre. Quel que soit le prix à payer…

David Levien est coscénariste de nombreux film : Le maitre du jeu, Océans 13.

La cabane des disparus est son premier roman



Aucun commentaire: