mardi 30 mars 2010

Peter Robinson


Un cadavre est découvert pendu dans un bois près d’Eastvale. L’homme, rapidement identifié comme Mark Hardcastle, était le populaire et flamboyant décorateur de l’Othello donné par la troupe de théâtre locale. Pour l’inspecteur Annie Cabbot, tout indique un suicide. Mais quand on retrouve son riche amant baignant dans son sang, Annie s’interroge. Un crime passionnel aurait-il pu conduire Mark, désespéré, à se supprimer ? Prise de doute, elle appelle Alan Banks en renfort, quitte à le priver de ses vacances – et l’arracher aux bras de sa nouvelle petit amie… Leur enquête les plonge dans un monde trouble et dangereux pour lequel semblent avoir été écrits les célèbres vers d’Othello :
"Jalousie, trahison, envie, ambition, avidité, luxure, vengeance… toutes les couleurs des ténèbres."

"Peter Robinson bâtit des intrigues subtiles et prenantes, mais le plus frappant reste son art de créer une atmosphère… Les aventures de l’inspecteur Banks demeurent une sorte de quintessence du polar anglais." Le Monde

Dès les premières pages, on est happé par l'atmosphère et l'on a qu'une envie: lire la dernière.Tous les sentiments humains sont livrés à qui voudra les saisir et tant pis pour les risques.

Aucun commentaire: