vendredi 10 septembre 2010

Jacques Olivier BOSCO


Et la mort se lèvera

Chez les Ranzotti, il y a l'argent qui coule à flot, les voitures de luxe, la drogue et les flingues mais aussi l'honneur, la fierté, la vendetta, tous ces trucs qu'on croirait tout droit sortis d'un film américain. Aussi quand le Calabrais décide de venger sa fille Maria - morte d'une overdose - et de faire le ménage parmi les dealers locaux, personne ne semble s'en émouvoir... Dans la Famille, pour préserver l'avenir, on nettoie le passé, c'est la règle ! Mais il y a cette bavure, cette tragique méprise, cet horrible grain de sable. Et c'est alors qu'il ressuscite... l'homme aux yeux d'acier, celui qui a dormi dans le lit du diable, celui qu'on appelle le Maudit...


Fermez vos yeux.....nous voila plus de quarante années en arrière.....Jean Gabin devient le patriarche Ranzotti....Alain Delon le fils.....Lino Ventura le bandit d'honneur.....Dieu que c'est bon!
Des premiers romans comme celui-ci on dit : encore! C'est du classique mais les experts parfois nous lassent.
Une seule question : à quand le film?

Biographie de l'auteur

Jacques Olivier Bosco, JOB pour les intimes, est un enfant de la Méditerranée. Le grand-père, un peu communiste, un peu journaliste a quitté Palerme dans les années trente, on dit qu'apprenti barbier, il aurait coupé, en le rasant, un mafioso local, d'où la fuite vers l'Algérie... Ça commence fort dans la famille ! Ensuite, les parents sont nés à Alger et le reste de sa famille est niçois, bien qu'à moitié italien ! Allez comprendre ! Tour à tour balayeur, éboueur, plongeur, barman, scénariste, régisseur, JOB se retrouve sur une plage paumée près de Gruissan où il tient un snack, écrit des polars et rencontre son idole, José Giovanni. Plus tard, il sera cuistot, restaurateur ou technicien dans l'aéronautique... Un parcours éclectique mais formateur... JOB adore la famille, le Moyen Age, le cinéma américain des années soixante dix, faire la bouffe, écouter Massive Attack et Placebo... Il aime aussi flâner, rêver, voyager aux quatre coins du monde, rencontrer toutes sortes de gens qui se retrouveront sans doute un jour dans un de ses polars ! Et la mort se lèvera est son premier roma


Aucun commentaire: