samedi 30 juillet 2011

Mortelle hôtesse


Mortelle hôtesse  de Bernard PASOBROLA
Edition  Rail Noir



Des passagers décèdent de mort pas tout à fait « naturelle » à bord du TGV Paris-Londres. Un homme est kidnappé dans une clinique de thérapie génique près de Genève. Un virus inconnu cause une épidémie de cécité à Anvers. Les Militantes d'une ONG lancent une campagne de presse qui s'achève par une sanglante tuerie dans un hôtel de Londres.
Quelqu'un découvre qu'il existe un lien entre cette série d'événements. Il se nomme Richard Meyer. Il est agent de renseignement pour le compte d'une officine privée et sa mission consiste à retrouver Humbert Katz, un patient dont on a perdu la trace quelques mois plus tôt.
Prise dans le tourbillon d'une guerre sans merci entre sociétés transnationales, son enquête se transforme en un périple forcené à travers l'Europe au sein d'un  univers dont le burlesque apparent a du mal à dissimuler l'impitoyable violence.

Il a été libraire à Grenoble puis à Bruxelles avant d’effectuer une longue migration au Portugal où il a exercé la profession de plasticien indépendant. Il vit actuellement à Montpellier. Il a publié trois romans : « Au diable vos verres » (ed. Séguier), « Le singe et l’architecte » (ed. Séguier) et « L’Hypothèse de Katz » (ed. Denoël)


SPSP  Ce roman étant  présélectionné pour le Prix 2012, nous vous le présentons sans commentaires 

Aucun commentaire: