mercredi 25 janvier 2012

Gérard COQUET

 "Malfront, les fantômes de la combe"
                                                 de Gérard Coquet
Édité par In Octavo


An trois de la République. Lyon, ville insoumise, endure la plus sanglante des répressions. Fuyant la soldatesque, une nonne accepte l’invitation d’une étrange vieille, croisée au détour d’un chemin.
Marceline restera à Malfront, contrainte et forcée par les effets d’onguents qui vont l’éloigner du Seigneur. Elle accouchera, malgré elle, d’une descendance bercée de maléfices qui ne s’éteindront jamais.
Juin 2007. À Martebrun, paisible bourgade des Monts du Lyonnais, on égorge, on flingue, on assassine ! Trio improbable, un commissaire alcoolo-dépressif, un écrivain fantôme et une fliquette néogothique tentent d’enrayer l’hémorragie de notables…




Après une enfance passée à casser quelques vitres, ses parents lui font découvrir un pensionnat merveilleux : les Lazaristes, dans lequel il apprend à réfléchir sur le thème de « aide-toi, le ciel t’aidera ».
En dépit de succès plus souvent féminins que scolaires, Gérard Coquet devient expert-comptable stagiaire, puis reprend les rênes de l’entreprise familiale.
Soucieux d’enrichir son karma, il anime un groupe de folk. Chantant comme une gamelle, il est affecté à l’écriture des textes des chansons… Le besoin d’écrire vient de là.
Une dernière chose : Gérard Coquet est lyonnais, adore la charcuterie, le gamay, la cervelle de canut et le tablier de sapeur. Étrangement, sa dernière prise de sang est parfaite !


SPSP : Il est des lieux qui doivent rester en paix...paroles sages d'un chêne...

Aucun commentaire: