lundi 21 janvier 2013

Frédéric LENOIR


La guérison du monde par Frédéric LENOIR
Edité chez Fayard


« L’homme est-il seulement un homo economicus ? Notre monde est malade, mais la crise économique actuelle, qui polarise toutes les attentions, n’est qu’un symptôme de déséquilibres beaucoup plus profonds. La crise que nous traversons est systémique : elle touche tous les secteurs de la vie humaine. Elle est liée à des bouleversements de nos modes de vie sans doute aussi importants que le tournant du néolithique, lorsque l’être humain a cessé d’être nomade pour devenir sédentaire. 
Il existe pourtant des voies de guérison. En m’appuyant sur des expériences concrètes, je montre l’existence d’une autre logique que celle, quantitative et mercantile, qui conduit notre monde à la catastrophe : une logique qualitative qui privilégie le respect de la Terre et des personnes au rendement ; la qualité d’être au « toujours plus ». Je plaide aussi pour une redécouverte éclairée des grandes valeurs universelles – la vérité, la justice, le respect, la liberté, l’amour, la beauté – afin d’éviter que l’homme moderne mû par l’ivresse de la démesure, mais aussi par la peur et la convoitise, ne signe sa propre fin. » F. L.

Après avoir parlé de la sagesse personnelle dans ses précédents ouvrages – Socrate, Jésus, Bouddha (Fayard), Petit traité de vie intérieure (Plon), L’Ame du monde (NiL) – Frédéric Lenoir pose ici les fondements philosophiques d’une sagesse pour notre temps ; une éthique de liberté et de responsabilité qui passe par la conversion de chacun d’entre nous, selon l’expression de Gandhi : « Soyez le changement que vous voulez dans le monde. »

Notre avis: Cet ouvrage n'est pas un polar! Quoique! Comme dans un  épisode de Colombo, nous connaissons, dès le début, les coupables. La suite nous donne aussi les causes qui ont poussé les suspects à commettre ces crimes. Mais nul inspecteurs, commissaires ou détectives pour les arrêter. Aurons nous le courage de nous lever et changer le monde sinon....pas besoin de préparer un plan retraite.



Aucun commentaire: