jeudi 6 février 2014

Laurent GUILLAUME


" Black cocaïne "  de Laurent Guillaume
Edité par les éditions Denoël  

«Au Mali, tout est possible et rien n’est certain», ainsi parle Solo, ce Franco-Malien recherché par la police française qui a laissé derrière lui un passé obscur pour recommencer une nouvelle vie sur le continent noir. 


Ancien des stups respecté de la profession, Solo est devenu à Bamako un détective privé populaire. Même si les souvenirs douloureux le hantent souvent, Solo les noie avec application dans l’alcool. Jusqu’au jour où une belle avocate française l’engage pour faire libérer sa sœur arrêtée à l’aéroport avec de la cocaïne. Un dossier en apparence simple pour Solo, mais cette banale histoire de mule va prendre une tournure inquiétante. Ses vieux démons réveillés, l’ex-flic se lance dans cette affaire dangereuse, entre tradition et corruption, avec la détermination de celui qui n'a rien à perdre.

Biographie: Laurent Guillaume est né le 11 mai 1967.
Il suit des études de droit qui l'amènent, en 1993, à l'école de police d'où il sort lieutenant de police. Pour sa première affectation, il est commandant d'unité mobile de sécurité dans le Val de Marne, une unité spécialisée en anticriminalité et en violences urbaines. Après un passage aux stups en tant que chef de groupe, il part au Mali en 2007, dans le cadre de la coopération. Revenu en 2011 à Annecy, il est affecté à la brigade financière
Laurent Guillaume est passionné d'histoire antique et de romans policiers.

SPSP: Une super description de la société africaine particulièrement au Mali. La corruption et  la drogue règnent. La vie des africains qui essayent de vivre sinon survivre est bien rendue. L'Afrique pourtant si pleine de promesses est pour le moment, un terrain où les richesses ne profitent pas beaucoup, hélas, au peuple. L'intrique du roman est bien construite et nous tient en haleine jusqu'au point final. Un héros brisé par son passé mais la vie est la plus forte, malgré lui. Et c'est bien car il nous est bien sympathique. Haut les cœurs Solo!





Aucun commentaire: