mercredi 17 septembre 2014

Romain SLOCOMBE

 Avis à mon exécuteur  de Romain Slocombe
Edité par Robert Laffont

Lundi 10 février 1941, Washington, hôtel Bellevue. Un homme arrivé la veille est retrouvé mort d'une balle dans la tête, une arme près de lui. La police conclut au suicide. Nul ne sait encore que l'inconnu a été l'un des plus importants agents secrets des services de renseignements soviétiques, le témoin des pires conflits politiques du XXe siècle. Un suicide, vraiment ?...

Biographie: Écrivain, photographe, cinéaste, peintre, illustrateur et traducteur, Romain Slocombe réconcilie depuis plus de trente-cinq ans le roman noir, l'avant-garde artistique et l'univers underground de la contre-culture américaine ou japonaise. En 2011, son art romanesque est unanimement encensé et Monsieur le Commandant (« Les Affranchis », NiL)rencontre un grand succès critique et populaire. . Auteur de polars accompli (Mortelle résidence, Première station avant l'abattoir) et spécialiste incontesté de l'imagerie japonaise, Romain Slocombe occupe une place singulière dans le panorama littéraire français, loin du conformisme, dans une parfaite indépendance.

SPSP: Un univers encore pire que ce que l'on imagine. Les dessous du Stalinisme est loin de l'idéal  révolutionnaire russe. Aujourd'hui nous le savons mais il est bon de ne pas l'oublier. Une histoire à lire avec attention, mais l'information est dense, alors il faut en apprécier toute la valeur.  



Aucun commentaire: