mercredi 20 mai 2015

Ian MANOOK

 Les temps sauvages  de Ian Manook
Edité  par  Albin Michel


Quand le vent du Nord s’abat sur les steppes enneigées d’Asie centrale, personne ne vous entend mourir. Pour Yeruldelgger, le salut ne peut venir que de loin, très loin...

Les Temps sauvages est le deuxième opus d’une série autour de Yeruldelgger, personnage éponyme qui nous conduit des steppes oubliées de Mongolie aux confins de la Russie et de la Chine. 

Biographie: Journaliste, éditeur, publicitaire et désormais romancier, Yeruldelgger, son premier roman publié aux Éditions Albin Michel en 2013 fut couronné par le Prix des lectrices de ELLE, le Prix SNCF du polar, le Prix Quai du Polar / 20 minutes mais aussi par les lecteurs de Notre Temps et de St Pierre et Miquelon.

SPSP: Après avoir dévoré avec délectation le premier opus "Yeruldegger", cette suite avec un héros au nom imprononçable, nous donne un plaisir égal. Les grands espaces, un temps entre les coutumes ancestrales et l'ouverture à la mondialité entraînant son cortège inévitable de corruptions pour assouvir les désirs. Et peu importe les moyens, pourvu que l'on ait l'argent roi. Le héros, policier intègre nous montre une autre facette de lui, tant il est écœuré des méthodes de certains. La fin justifie les moyens et tant pis s'il y laisse son âme. On aime ce homme cassé par son passé. "Les temps sauvages", après les polars nordiques nous envoie sur de nouvelles terres rares et nous sommes le vent qui souffle sur cette Mongolie sauvage.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Ça sent surtout le réchauffé, le bouquin vite fait pour des enjeux de marketing. Une histoire abracadabrante avec un héros qui survit à tout, au froid, aux explosions... c'est clair, ce livre est l'esquisse d'un film de série B. Dommage, le 1er était plutôt pas mal.
Un Petit Noir