samedi 22 avril 2017

Nicolas BEUGLET

" Le cri "  de Nicolas Beuglet
Edité par XO

Hôpital psychiatrique de Gaustad,  Oslo. À l'aube d'une nuit glaciale, le corps d'un patient est retrouvé étranglé dans sa cellule, la bouche ouverte dans un hurlement muet. Les énigmes se succèdent : pourquoi la victime a-t-elle une cicatrice formant le nombre 488 sur le front ? Que signifient ces dessins indéchiffrables sur le mur de sa cellule ? Pourquoi le personnel de l'hôpital semble si peu à l'aise avec l'identité de cet homme interné à Gaustad depuis plus de trente ans ?
Pour Sarah, inspectrice dépêchée sur place, cette affaire ne ressemble à aucune autre.
C'est le début d'une enquête terrifiante qui la mène de Londres à l'île de l'Ascension, des mines du Minnesota aux hauteurs du vieux Nice.
Soumise à un compte à rebours implacable, elle va lier son destin à celui d'un journaliste d'investigation français, Christopher, et découvrir, en exhumant des dossiers de la CIA, une vérité vertigineuse sur l'une des questions qui hante chacun d'entre nous : la vie après la mort...
Inspiré par des découvertes et des événements réels, c’est une histoire menée tambour battant, avec des personnages forts et dynamiques, qui se lancent à la poursuite de secrets enfouis estampillés CIA.
Biographie:Scénariste, Nicolas Beuglet a publié un premier roman sous le nom de Nicolas Sker : 'Le premier crâne' (2011).
'Le cri' est son 2e roman. 
SPSP: Pour ce qui est de la maîtrise de l'enquête et des rebondissements spectaculaires, on est plutôt bien servis par cet auteur, qui dans la vie, est scénariste. Le cri triller effroyable, au style efficace et parfaitement maitrisé, le rythme est soutenu, les rebondissements fréquents, les personnages humains et attachants, l’histoire parfaitement documentée. On est littéralement possédé par ce récit qui ne laisse pas indifférent. A ne rater sous aucun prétexte.





Aucun commentaire: