vendredi 12 mai 2017

David-James KENNEDY

" Malgré elle  " de David-James Kennedy
Edité par Fleuve Noir



Paris, 1989. Au très chic lycée Henri-IV, les réputations se font et se défont. La magnétique Emma n’a pas conscience du pouvoir d’attraction qu’elle exerce sur les garçons. Yann, Arno, Manu… La liste est longue de ses prétendants en première S2. Mais c’est en Tom, 
ado solaire fou de sensations fortes, qu’elle a trouvé le confident idéal, lui qui la connaît si bien. Un drame va survenir et jouer à assombrir le tableau de cette adolescence parfaite.
Paris, 2015. Leurs chemins se sont séparés. Emma est devenue médecin, comme son père, et partage sa vie avec un chirurgien. Son existence répond en tous points à ce qu’on attendait d’elle. Tom est resté ce casse-cou invétéré qui faisait tomber les filles, et profite de la revente de sa boîte pour vivre plus passionnément encore. Son cœur reste à prendre.
Rien de nouveau sous le soleil, en somme... jusqu’au jour où Luko, un vieux copain de Tom, lui adresse deux messages désespérés pour lui demander son aide. Tom vole jusqu’en Suède pour lui porter secours, 
mais il arrive trop tard. Il ne retrouve que la dépouille de Luko, flottant non loin de la côte. Et dans la maison voisine, un ordinateur portable, sur lequel défilent des photos d’Emma... Il semblerait que, pour les deux 
anciens meilleurs amis, l’heure des retrouvailles ait sonné. Mais pas forcément pour le meilleur.....

Biographie: Petit-fils d’Irlandais né en France, David-James Kennedy est l’auteur d’un premier roman, Ressacs (2014), pour lequel il a reçu le Grand Prix Sang d’Encre du festival du roman policier de Vienne. Il est pharmacien et vit dans la région de Lille.

SPSP: Prenant dès les premières lignes. Le va et vient entre 1989 et de nos jours renforce l'atmosphère. On navigue sur la légèreté de jeunes lycéens et les adultes qu'ils sont devenus. Les promesses de l'aube ne sont pas toujours au rendez-vous. Cette poursuite à travers l'Europe fait monter le suspens jusqu'au final  inquiétant. L'amour qu'l qui soit peut être dévorant et peut nous mener au délire J'ai lu ce roman sur un lit d'hôpital suite à une opération.... une réflexion s'impose sur nos choix de vie ou pas et ce que l'on peut en en faire.




Aucun commentaire: