lundi 22 mai 2017

Fiona BARTON


" La Veuve "  de Fiona Barton

Edité par Fleuve Noir "

Mari idéal ou parfait assassin ? Elle devait savoir… non ?
La vie de Jane Taylor a toujours été ordinaire. Un travail sans histoire, une jolie maison, un mari attentionné, en somme tout ce dont elle pouvait rêver, ou presque. 

Jusqu’au jour où une petite fille disparaît et que les médias désignent Glen, son époux, comme LE suspect principal de ce crime. Depuis ce jour, plus rien n’a été pareil. 

Jane devient la femme d’un monstre aux yeux de tous.
Les quatre années suivantes ressemblent à une descente aux enfers : accusée par la justice, assaillie par les médias, abandonnée par ses amis, elle ne connaît plus le bonheur ni la tranquillité, même après un acquittement. 
Ne reste que Jane, celle qui a tout subi, qui pourtant n’est jamais partie. Traquée par un policier en quête de vérité et une journaliste sans scrupule, la veuve va-t-elle enfin délivrer sa version de l’histoire ?

Biographie: Nationalité : Royaume-Uni . Né(e) à : Cambridge , 1957
Fiona Barton est journaliste et formatrice internationale dans les médias.
Elle a notamment écrit pour le Daily Mail (2005-2008), le Daily Telegraph (2002-2005) et a été rédactrice en chef du Mail on Sunday (1990-2002) où elle a d’ailleurs gagné le prix du reporter de l’année. Fiona Barton est chef de projet à Fojo Media Institute depuis 2011.
Son travail de journaliste lui a permis d’observer les femmes des accusés lors des audiences et donné l’envie d’écrire "La Veuve" (The Widow, 2016), son premier roman. Elle vit aujourd'hui dans le sud-ouest de la France.

SPSP: Un roman très bien construit .Il nous fait partager tour à tour les pensées des principaux protagonistes de cette histoire de disparition d'enfant. Maman méfiez vous de vos amis sur d'internet. Jane, le personnage principal, est une étude psychologique riche en sentiments qui la tiraillent entre sa fidélité à son mari, les quand dira-t-on, de sa petite vie rangée où rien ne doit bousculer son ordonnance
et de regret de n'avoir pas eu des enfants. Sa fierté refuse la vérité même si elle sait qu'elle ne peut être que vrai. Le roman nous fait incliner tantôt du coté des inspecteurs tantôt de ce couple uni mais pas tant que ça. Les derniers chapitres nous amènent à la vérité et à notre délivrance pour se suspens mené de main de maître. Pour un premier roman! Nous avons hâte de lire le deuxième.


Aucun commentaire: