dimanche 25 février 2018

Gilbert PETIT

"Fumer tue" de Gilbert Petit
Edité par 7Ecrit

Marcel Muller, un richissime capitaine d’industrie, en passe de devenir le n° 1 de l’équipement automobile mondial, est assassiné dans son bureau parisien.
Son neveu, Hugues Fontenoy, héritier potentiel de la colossale fortune et dont les relations avec son oncle n’ont pas toujours été au beau fixe, est immédiatement soupçonné du meurtre. Acculé, emprisonné par un juge d’instruction despotique, il fait appel à l’ex-maîtresse de son oncle pour le tirer d’affaire : une baroudeuse, ancienne trafiquante d’armes au service de Muller, qui seule peut voir clair dans la jungle innombrable des gens qu’il a spoliés et qui, tous, sont susceptibles de l’avoir tué.

Après un début infructueux, son enquête la conduira au cœur de la mafia milanaise, qu’elle essayera d’infiltrer. Pourra-t-elle lutter longtemps contre la puissance de l’organisation ?

BiographieNé à : Lyon 1944. Après une formation d'ingénieur des Arts et Métiers, il commence sa carrière comme mathématicien dans ce qui deviendra plus tard EDAS, où il travaille aux calculs de trajectoires et de guidage de différents missiles. Il poursuit ensuite une carrière d'ingénieur chez Renault Trucks où il terminera en tant que directeur de l'assurance qualité. Il exercera parallèlement la profession libérale d'expert près les Tribunaux, en matière d'accidentologie de la route.
« C'était hier à Anthon »,« Carnets d'un saharien »,  « Le sable et le sang », « Chien de ma chienne »sont ses 4 premier romans

SPSPAprès Le sable et le sang, ce roman géopolitique qui nous a fait comprendre les dessous de la guerre du Mali et Un chien de ma chienne, qui nous faisait découvrir les Amish, étonnante secte créationniste, Gilbert Petit nous entraîne ici dans les coulisses de la délinquance en col blanc et du crime organisé, grâce un nouveau polar à découvrir L’écriture, servie par l’expérience du vécu, est précise, figurative, captivante.


Sera présent au salon le 3 Mars
                                                                               




Aucun commentaire: